« Retour à l'accueil mobile

S’IMPLIQUER POUR LA VITALITÉ DU LOISIR DANS NOS COMMUNAUTÉS

Sourires et plaisir au rendez-vous Photo:

CAPLAN, mai 2019- Passer une journée sous un soleil radieux de la mi-mars à glisser sur la neige, à se balader en raquettes, à jouer aux quilles finlandaises, le tout entourée de sourires et d’une centaine d’yeux qui pétillent, c’est aussi ça faire du bénévolat!

En effet, le 13 mars dernier, à l’occasion de la 4e édition de la Journée hivernale, une soixantaine de Gaspésiens et Gaspésiennes vivant avec un handicap se sont retrouvés au Chalet du Pont-rouge de Sainte-Thérèse de Gaspé, à l’initiative de l’URLS GÎM. Estelle Nauroy y était également, impliquée à titre de bénévole, afin d’assurer l’animation des activités en plein air.

Sans implication bénévole, le loisir n’aurait certainement pas le même visage, et c’est pourquoi l’URLS GîM en a profité pour sonder Estelle sur ses motivations à donner de son temps et de son énergie à un événement ou un organisme. Elle nous les dévoile ici en 3 temps!

Numéro 1 : Il n’y a pas d’excuse pour ne pas faire de bénévolat. S’impliquer peut être tout simple, on contacte les organisateurs d’un événement qui nous intéresse, on offre nos services à un organisme qui nous permettra de mettre nos connaissances à profit ou d’en développer de nouvelles, pour une cause qui nous tient particulièrement à cœur.

Numéro 2 : Il n’est jamais trop tôt pour commencer. Estelle est « tombée dedans lorsqu’elle était jeune » et selon les Portraits régionaux des bénévoles et du bénévolat du Réseau Action bénévole Québec (RABQ), on observe chez un peu plus de la moitié des répondants bénévoles ayant des enfants de 13 ans ou plus, que ces derniers donnent également de leur temps bénévolement. Alors, on commence par accompagner un ami, un parent, un voisin, on y prend goût et hop, nous voilà bénévole.

Numéro 3 : Sentir que l’on fait une différence, que l’on est utile, ça fait du bien. En plus, quand on prend le temps d’aller vers des projets, des événements qui nous intéressent ou des organismes qui ont une mission qui nous allume, le fun n’est jamais bien loin. D’ailleurs, selon l’étude du RABQ citée plus haut, 71% des répondants bénévoles donnent comme motivation première à s’impliquer : le plaisir ou l’intérêt pour une activité ou une cause particulière.

C’est grâce à Estelle et aux nombreux autres bénévoles  de la région si les loisirs dans nos communautés sont si vibrants et dynamiques! Merci!

À ce sujet, rappelons l’initiative de l’URLS GÎM qui, depuis 23 ans, tient un événement régional annuel de reconnaissance du travail des bénévoles dans les domaines du loisir et du sport. Les municipalités, les commissions scolaires et les associations régionales de loisir et de sport ont jusqu’au 8 avril pour s’inscrire aux 23e Prix ExcÉlan loisir et sport qui auront lieu cette année à Nouvelle, le 1er juin prochain. Notons que la présidence d’honneur est assurée par monsieur Guy Galant, préfet de la MRC Avignon.

 

Note sur l’auteure

Marjolaine Mineau est agente de communication à l’Unité régionale loisir et sport Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine (URLS GÎM). Diplômée au Baccalauréat en communication et membre de l’équipe nationale de patinage artistique dans le passé, elle travaille avec passion pour le développement du loisir et du sport dans sa région d’adoption.

Mandatée par le gouvernement du Québec, l’URLS GÎM travaille activement au développement du loisir, du sport, de l’activité physique et du plein air dans la région. Elle offre des programmes de soutien financier, des formations et des services-conseils, coordonne des événements et accompagne ses différents partenaires (municipalités, commission scolaires, associations) dans leurs projets de développement.

Pour plus d’informations sur les 23e Prix ExcÉlan et les activités et programmes de l’URLS GÎM : urlsgim.com ou 418 388-2121.

Affichage : Mobile | Classique